logosLa lutte contre la Renouée du Japon est réalisée manuellement, par arrachage. Lorsque la plante est trop difficile à arracher, elle est fauchée avec une débroussailleuse thermique à lame et non pas à fil qui découpe et disperse la tige, à raison de 6 passages par an.

La bande de Renouée au ras de l’eau est fauchée en dernier. Elle a pour but de retenir une partie des débris issus du haut de berge. De plus, sauf avis contraire du Technicien de rivière, un filet est installé dans le cours d’eau pour retenir les débris. Enfin, un ramassage manuel des tiges et fragments est réalisé du pied de berge et jusqu’au haut de berge. Il est impératif que la totalité des débris soient ramassés.

Les produits de fauche et de ramassage sont évacués sous bâche ou dans un bac étanche puis brûlés après séchage sur une surface imperméable définie ou éventuellement brûlés sur place.

Pour cette action, trois associations d’insertion travaillent avec le SMBVT :
-    Bac Environnement pour Lisieux
-    ACI pour Gacé :
-    ASTA pour Pont l’Eveque

Cette action est financée par la Région Normandie, l'Union Européenne et le Calvados.

 

ARRACHAGE AVANT FAUCHE POMPIER

 

propulsé par E-majine